Actualités

Hystéro-salpingographie

De quoi s’agit-il ?

Cet examen a pour objectif de déceler des anomalies de taille, de forme des contours internes de la cavité utérine et d’étudier la perméabilité des trompes.

Préparation à l’examen

En cas de suspicion d’infection génitale ou hydrosalpinx une antibiothérapie à large spectre cinq jours avant l’examen est nécessaire.
En cas d’antécédents allergiques (asthme, eczéma, rhinite, œdème, réactions à certains
médicaments, aliments, produit iodé), il est impératif de le signaler au moment de la prise de rendez-vous afin que nous vous remettions une ordonnance pour prémédication durant les trois jours précédents l’examen.
Dans les dix jours qui précédent l’examen, évitez toute prise médicamenteuse qui opacifie le tube digestif (Phosphalugel, Ulcar, Maalox, Baryte, …)

Déroulement de l’examen

Une première radiographie est réalisée sans préparation pour déceler certaines anomalies telles qu’un fibrome calcifié.
Après mise en place d’un spéculum, une « tulipe » adéquate est appliquée au niveau du col utérin et adaptée à l’aide d’une aspiration douce. Celle-ci permet l’injection dans la cavité utérine de 10 à 20 ml de produit de contraste iodé.
Une série de clichés est ensuite réalisée dans différentes positions au cours et au décours de l’injection. L’examen dure environ quinze minutes.

Incidents

– Rarement, des douleurs transitoires à type de contractions peuvent survenir au cours ou à la fin de l’examen, un traitement antispasmodique permet de les soulager si nécessaire

– Exceptionnellement, l’hystérographie montre des anomalies des trompes évoquant une infection et
nécessitant une antibiothérapie.
– Dans des cas rarissimes, ont été décrit une perforation, des hémorragies.

Contre indication

– Grossesse : la possibilité d’une grossesse contre-indique formellement la réalisation de l’examen en raison du risque d’avortement et d’irradiation. Il est donc recommandé de réaliser l’hystérographie entre le huitième et le douzième jour du cycle menstruel, calculé à partir du premier jour des règles. Un test de grossesse négatif vous sera demandé avant l’examen à toute femme en âge de procréer.
– Infection génitale : L’examen doit être reporté après traitement.
– Saignements abondants.
– Femme vierge.
– Problèmes confessionnels

Résultats

Les résultats vous seront communiqués oralement par le radiologue puis un compte rendu écrit après analyse des radiographies vous sera rendu par la suite.

Apportez le jour de l’examen

– La demande de votre médecin
– Votre dossier radiologique
– Le résultat des analyses avec BHGC qui vous a été  demandé
– Le produit de contraste iodé qui vous a été prescrit pour la réalisation de l’examen

 

 

Retour